• GRFI

Brahim Zitouni, au Forum SIAFIL-EXPORT

"On ne peut développer l'agriculture dans un pays rentier"



Phoeniciculture-« Les hydrocarbures sont les concurrents de l’agriculture, d’où la difficulté de développer une agriculture dans un pays rentier, voire pétrolier. »


A déclaré le spécialiste en phoeniciculture (culture du palmier dattier), Brahim Zitouni, lors du Forum Interprofessionnel de la Valorisation des Produits Agricoles à l’Export (SIAFIL AGROFOOD-EXPORT), l’un des 5 que compte le Salon SIPSA FILAHA & AGROFOOD, le Salon international de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Agro-industrie, qui se tient du 14 au 17 mars 2022, à Alger.


Présentant sa communication ‘’la nouvelle économie phoenicicole en contre-modèle de l’agriculture chimique”, Brahim Zitouni dira également que « l’agriculture demeure dépendante des produits chimiques et des forages », ajoutant que « pour un baril de pétrole, il faut 12 barils d’eau. »


Cette juxtaposition des données, mises en relief d’une manière méthodique et scientifique, permet à l’intervenant de proposer une alternative de l’agriculture, celle admise par tous mais pas forcément répondant aux enjeux économiques et environnementaux escomptés, et ce, en exposant par étapes et illustrations, les avantages de la phoeniciculture et son impact sur le développement d’une agriculture plus saine...


Consultez l'article en texte intégrale

110 vues0 commentaire